« Douglas Coupland | Accueil | Irrepressible.info »

Commentaires

brem

J'ai eu la même réflexion que toi par rapport au logo de l'organisation internationale de la francophonie.

Moi personellement, pour le Québec Solidaire, j'aurais vu un logo plus comme ça

http://encyclopedia.laborlawtalk.com/wiki/images/thumb/0/07/205px-Hammer_sickle.png

François

Le personnage fait aussi franchement ONF, non?

xkr

Décryptage sémiotique :

"Nous jonglons avec les différences, nous qui sommes des individus gris charcoal, troubles, près d'être fantômatiques. C'est dans les différences que se trouve le mouvement, la cohésion, et l'espoir d'un monde meilleur parce que celui-ci est vraiment drabe, nous faisant des têtes en forme de poire et un corps en lambeaux."

Jean-François Proulx

La racine du problème, c'est que Québec Solidaire a eu recours à une méthode décriée par la communauté des designers graphiques. Ils ont organisé un concours non rémunéré et ouvert à tous, pour avoir un maximum de propositions.

En plus de refuser de reconnaître la charge de travail qu'implique la création d'un logotype, Québec Solidaire ignore complètement les véritables compétences professionnelles des designers.

Et le parti ne sort absolument pas gagnant de ce processus puisque le designer n'a pas établi de contact direct avec le client dès le début du projet, afin de capter l'essence même de l'organisation pour mieux la représenter. On réduit donc le travail de graphisme à une simple production stylistique, dépourvue de communication réfléchie.

Le résultat le montre assez clairement !!

Je vous invite à suivre le débat en cours sur Oeil pour Oeil, le blogue de la Société des Designers Graphiques du Québec :
http://www.oeilpouroeil.ca/dotclear/index.php?2006/05/29/79

Bon allez, j'ai terminé ma montée de lait !

Nicolas

Tout à fait d'accord. Et pour remonter encore plus loin à la racine du problème, je parlerais du peu de considération qu'on a pour le design, au Québec.

Jean-François Proulx

Je suis tout à fait d'accord avec toi Nicolas. Et pourtant... Montréal a été nommée Ville de Design par l'UNESCO (aux côtés de Berlin et de Buenos Aires). Un geste assez étonnant.

Info : http://www.oeilpouroeil.ca/dotclear/index.php?2006/05/18/77

Maxime archambault-Chapleau

L'une des options etait franchement meilleur que celle la quand meme. celle du fleur de lys avec un s stylisé

Mais je suis bien d'accord qu'on a completement passe a cote de l'opportunite de faire un concour rémunéré aupres de graphiste/agence qui aurait investi temps et reflexion dans la creation d'un logo auss important que celui là.

modele (canada)

voilà, x'est juste un petit commentaire pour te dire que j'zaime beaucoup l'esprit dontt u fais preuve.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes livres sur Amazon

Sur Twitter

    follow me on Twitter